Agile ADN : un jeu pour ne plus quitter nos pratiques agiles

La problématique pour un coach agile après une première période de mise en place d’un cadre agile avec une équipe : évaluer et renforcer l’ancrage des valeurs et pratiques pour éviter le retour arrière.

Il y a quelques jours, Pablo Pernot (@pablopernot), membre actif de l’excellent collectif Agile Games France publiait sous licence Creative Commons un jeu qui m’a interpellé : Agile ADN. Nous l’avons expérimenté hier avec une équipe terminant sa première release en Scrum.

Pour résumer le principe du jeu :  « voici une trentaine de pratiques agiles, vous devez vous mettre d’accord pour n’en garder qu’une ». Simple mais très pertinent (c’est souvent ça un bon jeu) : on s’est contraint à suivre rigoureusement un cadre constitué de pratiques qui nous semblaient à priori utiles, mais cette utilité restait tout de même à démontrer.  Au lieu d’argumenter, maintenant qu’on les a pratiquées, essayons de nous en séparer, pour voir… Et là, ça fait mal, et c’est bien : à chaque fois qu’on écarte une pratique, c’est dur parce qu’il faut accepter de lâcher ce qu’elle nous a apporté. C’est ce que les discussions font ressortir tout naturellement par la simple cinématique du jeu. C’est le moment où on passe de « On applique des pratiques parce que Scrum / Agile / XP … dit qu’il faut les appliquer » à « On applique telle ou telle pratique parce que si on ne le fait pas, on perd ça, et ça, on y tient ». C’est exactement ce que nous cherchons à atteindre à ce niveau.

Cerise sur le gâteau, ce jeu nous a permis d’introduire le principe de prise de décision par consentement, souvent très utile pour une équipe qui explore de nouvelles voies de collaboration.

Le jeu sur are you agile ?, le blog de Pablo : Agile ADN

Les commentaires sont fermés.