De retour de l’Agile Tour

Nous étions présents à l’Agile Tour, au sein de l’équipe d’organisation, mais également sur la scène de l’évènement avec une session sur le lancement de projet avec Groupe Atlantic, et l’atelier « Jardinier Agile ». Pierrick Thibault nous fait un retour sur les temps forts de cette journée :

« Globalement, j’ai trouvé que cette année est la meilleure des 4 éditions nantaises, signe que l’équipe d’organisation continue de progresser.

Les faits qui m’ont marqué lors de cette journée :

  • La fluidité de l’organisation le matin : j’avais prévu de proposer un taskboard pour se répartir les tâches avant l’arrivée des participants, mais tout se faisait naturellement sans stress,
  • La keynote de Tremeur Balbous et un participant qui l’interpelle : « Simplement Merci ! »
  • Le naturel d’Edwige Champin de Groupe Atlantic, pourtant peu rodée à l’exercice et l’excellent retour des participants sur notre retour d’expérience « J’ai 2 jours pour obtenir une vision partagée avec 15 utilisateurs pour mon projet agile »,
  • L’énergisant retour d’expérience de Frédéric Dufau-Joël à la Samse : la valorisation du rôle de facilitateur, le soutien des initiatives, et la réaction de Vincent Rostaing « Moi qui croyais qu’il fallait voyager loin pour voir des RH aussi innovantes »
  • Les sourires jusqu’aux oreilles d’une salle pleine lors de la keynote sur La Machine de Aurélien Jeanjean et Florent Laroche,
  • Le slide où on voit le croquis « cahier des charges » de François Delarozière et la machine démentielle qui en résulte mis côte à côte, et Aurélien qui annonce que « Entre les deux, il n’y a pas vraiment de processus »,
  • Le fait qu’on se ballade incognito avec des tabliers de jardinier et des chaussures de randonnée : « Tiens, au fait, pourquoi t’es habillé comme ça » après 1/4 h de discussion,
  • L’implication des participants à notre atelier « Jardinier Agile », le fait qu’ils disent associer certains évènements du jeu à leur quotidien et en tirent des enseignements,
  • Le fait d’avoir enfin pu voir la session « Des mots, des maux ? Démo ! » d’Émilie Franchomme et Caroline Damour avec la chute de Christophe Addinquy,
  • Les retours de non-agilistes, voire non-informaticiens, qui disent avoir trouvé les sessions passionnantes,
  • Le moment de détente lors de l’after avec l’équipe d’orga, Tremeur et quelques participants où on a refait le film de la journée,
  • Cécile qui nous dit qu’elle s’est sentie fière de faire partie de l’équipe d’organisation.

Les moins (quand même !) :

  • Pas de temps pour les questions à la fin de notre session (roooooh le mauvais timeboxing !)
  • Le fait qu’on n’ait pas retrouvé notre clochette avant notre atelier : désagréable de devoir élever la voix pour indiquer aux équipes la fin du temps imparti,
  • Le fait d’avoir raté les lightning talks,

Et toujours le fait que « seuls » 170 participants aient pu profiter de cette journée d’excellente qualité : à quand les 500 personnes comme à Grenoble ?

Ce qui a fait la réussite de cet évènement :

  • La qualité des orateurs. On a eu d’excellents retours des participants sur les sessions,
  • L’introduction à l’agilité de Cécile et Cécilia en début de journée devant une salle pleine,
  • L’envie des participants qui était palpable,
  • L’impeccable logistique grâce à l’École des Mines et les talents d’organisateur de Arnaud,
  • Les sponsors qui se sont mobilisés pour faire bouger leur espace,
  • L’équipe d’orga qui a su faire preuve de créativité et transformer quelques idées décisives. »

 

Les commentaires sont fermés.