Devenir Coach Agile

Il y a quelques années, on nous demandait souvent “Mais c’est quoi au juste un coach agile ?”, nous avions répondu via un article partageant notre vision de notre métier. Nouvelle époque, nouvelles questions, aujourd’hui on entend plutôt : “Mais comment devient-on coach agile ?”. La question est posée par des personnes souhaitant se lancer dans le métier en tant qu’indépendant ou au sein d’une structure développant cette prestation, ou encore en interne pour soutenir la démarche de leur entreprise. On trouve également des managers qui sentent le besoin de développer cette facette de leur champ de compétences pour mieux accompagner leurs équipes. Cet article vise à partager notre point de vue sur cette question.

Dans cette optique, pour lancer la réflexion avec des pairs de la communauté agile, nous avons représenté le super coach agile en tentant d’imaginer quels seraient ses super pouvoirs. Cette représentation illustre le fait qu’il relèverait du fantasme d’imaginer qu’une seule personne soit en totale maîtrise de l’ensemble des ces super pouvoirs :

Alors à la question “Comment devenir coach agile ?” une première réponse simple serait : trouvez la manière d’alimenter le plus efficacement possible ces compétences nécessaires à un plus ou moins haut degré en fonction du contexte de votre exercice et de la complexité des accompagnements que vous êtes amené à entreprendre.
Mais cela ne suffit pas, d’après nous, être coach agile ce n’est pas “porter” l’agilité dans les équipes ou les organisations, c’est l’incarner. Et pour ça il faut commencer par ressentir un profond alignement personnel avec les valeurs qu’elle véhicule avec une forte conscience de ce qu’elles impliquent.

Enfin, pour compléter cette réflexion, nous avons regroupé les convictions qui sont pour nous essentielles sur ce chemin au vu de nos expériences respectives (sur la forme, vous devriez reconnaître un certain manifeste … ) :

Pour devenir un coach agile qui développe pleinement son potentiel au service des équipes, nous privilégions les points suivants :

    • Trouver sa propre manière d’être coach agile plus que suivre un modèle.

Aucun coach agile n’exerce son métier de la même façon, et c’est très bien. Le but est d’identifier son style de coaching agile, sa couleur, en fonction de ses talents, de ses affinités et de son expérience. Sur ce chemin, il est bon de se référer à plusieurs coachs agiles expérimentés, comme autant d’inspirations possibles.

    • S’entourer plus que faire seul.

Le coaching agile est une activité complexe aux multiples facettes, nul n’est le super coach décrit ci-dessus. Pourtant, l’ensemble de ces “super pouvoirs” est nécessaire dans un accompagnement. Pour nous, un coach agile ne peut agir qu’en s’entourant pour compléter ses compétences, aborder les situations sous des angles multiples, sécuriser ses interventions et dépasser ses propres freins.

    • Partager sans limite plus que protéger ses acquis.

Membres de la communauté agile depuis nos débuts, nous partageons nos propres expériences, pratiques, trucs, difficultés … sans aucune limite si ce n’est celle de la confidentialité vis-à-vis de nos clients. Nous invitons le coach agile à en faire de même sur son chemin, et bien sûr dans sa pratique.

    • Développer sa curiosité plus que tout maîtriser.

Acquérir les bases est nécessaire, mais la clé est avant tout de développer sa soif d’acquérir sans cesse de nouveaux savoirs utiles, pratiques, modèles, courants de pensée, …

Envie d’aller plus loin ? Nous avons co-créé avec un collectif de coachs agiles un cursus pour les personnes désirant s’engager sur ce chemin, ou se renforcer. Pour plus d’infos :
-> Webinar d’info (gratuit et sans engagement) le 12 septembre 2019 – 17h30.
-> La présentation du cursus (programme, tarif, dates, …).

Les commentaires sont fermés.