Accueil Le blog Agile Garden 10 astuces pour réussir son année

10 astuces pour réussir son année

En ce début d’année, nous avons rassemblé nos 10 trucs / astuces / pratiques préférés pour être bien avec son temps, ses objectifs, soi-même et les autres. Comme d’habitude, la règle : uniquement des choses que nous faisons vraiment !


1. Choisissez une chose importante à réaliser au début de chaque journée

Ne vous êtes-vous jamais dit à la fin d’une journée : “j’ai fait plein de choses mais j’ai l’impression de ne pas avoir avancé !” ? Faire ce qui compte vraiment demande une attention quotidienne.

Au début de chaque journée, prenez un moment pour vous poser cette question : “Si je ne réalisais qu’une seule chose qui compte vraiment aujourd’hui, ce serait quoi ?”.

Des exemples inspirants : “J’ai appelé un ancien collègue que j’avais perdu de vue, on va déjeuner ensemble vendredi”, “J’ai passé une étape sur un sujet de fond important pour moi, ça avance !”, “J’ai pris le temps de lire quelques pages très inspirantes de ce bouquin”, “J’ai eu cette conversation difficile qui me faisait peur”, …

Et pourquoi pas : “Une semaine sans autre but que de faire une chose vraiment importante chaque jour”. 


2. Prenez VRAIMENT rendez-vous avec vous-même

Enchaîner les réunions, les tâches, les coups de téléphone, … Le temps ne se libère jamais si on ne le protège pas. Pourtant, il est nécessaire de respirer, faire la part des choses, prendre du recul, pour ensuite être pleinement disponible sur les sujets importants et pour les autres. Alors c’est simple, décidez de la durée et de la fréquence, réservez ces moments dans votre agenda et écrivez “protégé”

Des exemples inspirants : “¼ d’heure de temps en temps”, “1h tous les matins”, “1 demi-journée par semaine” … 

Et pourquoi pas : “1 semaine”, “1 mois” ?


3. Réalisez quelque chose avec quelqu’un que vous appréciez

Faire à plusieurs c’est tellement plus puissant et apprenant !

À chaque envie / nouveau challenge à relever, demandez-vous s’il n’y a pas quelqu’un avec qui vous aimeriez le co-réaliser. 

Des exemples inspirants : “J’ai co-écrit un article”, “On a fait une tâche ennuyeuse à 2, et on s’est amusé”, “J’ai donné une formation en binôme, c’était très riche”, … 

Et pourquoi pas : “Créer une entreprise / association”, “Écrire un livre” ?.


4. Demandez de l’aide dès que l’occasion se présente aux personnes que vous appréciez

Demander de l’aide c’est recevoir et aussi offrir un cadeau, celui de sa confiance et de la reconnaissance de la valeur de l’autre, et en conséquence renforcer nos liens avec les personnes qu’on apprécie.

Lorsque vous avez l’impression de buter sur un obstacle, laissez-vous guider par cette question : “qui pourrait m’aider ?” et sollicitez-le·la.

Des exemples inspirants : “Je demande de l’aide à chaque fois que je rencontre un malentendu avec quelqu’un”, “J’ai pu me préparer à dire une chose difficile à mon boss”, “Dès que c’est complexe, je m’entoure” … 

Et pourquoi pas : “Réaliser un rêve que je n’aurais jamais eu la force de transformer seul”.


5. Profitez de chaque sujet qui s’y prête pour travailler en marchant

Le cerveau fonctionne très différemment lorsque nous marchons : les connexions entre les idées ne sont pas les mêmes, et on observe plus de créativité. N’attendez pas, au prochain sujet, partez marcher, et sans pression, posez le sujet et laissez les idées venir. Fonctionne seul ou à plusieurs 😉

Des exemples inspirants : “sortir 30’ dans le quartier pour réfléchir sur un sujet”, “en début de réunion, proposer aux participants de la faire en marchant”, …

Et pourquoi pas : “Un séminaire d’équipe itinérant sur 2 jours”.


6. Partagez une de vos découvertes

Il y a plein d’avantages à partager sans limite nos découvertes. En voici 3 : 

  • ça nous force à avancer continuellement sans se reposer sur des acquis que l’on garderait précieusement pour soi, 
  • ça permet de faire savoir ce qu’on a acquis et d’augmenter les chances d’être sollicité pour ça, 
  • et transmettre est la meilleure façon d’apprendre !

Alors la prochaine fois que vous découvrez et approfondissez quelque chose qui vous touche, identifiez qui ça pourrait intéresser et partagez-le !

Des exemples inspirants : “J’ai proposé un atelier à mes collègues entre midi et 2”, “J’ai écrit un article de fond et l’ai partagé sur LinkedIn”

Et pourquoi pas : “J’ai proposé d’animer une session à l’Agile Tour nantais !”


7. Apprenez quelque chose juste parce que vous avez envie de l’apprendre

Parce que l’on n’apprend vraiment que ce que l’on a réellement envie d’apprendre, et parce que tous les savoirs se nourrissent : par exemple, apprendre à jardiner peut nous en dire beaucoup sur notre environnement de travail (à “Agile Garden”, nous sommes bien placés pour le savoir !). Et puis peut-être allez-vous trouver une nouvelle voie, qui sait ?

Décidez d’un apprentissage ou d’une expérience apprenante que vous avez envie de vivre, et vivez-le/la !

Des exemples inspirants : “Je me suis inscrite à une formation de Facilitation Graphique”, “J’ai suivi un stage en permaculture pendant les vacances, c’était génial !”, “Je me rends toutes les semaines à un atelier d’écriture”

Et pourquoi pas : “J’ai pris une année sabbatique pour suivre un apprentissage en menuiserie”


8. Affichez vos mantras

Les mantras sont ces petites phrases qui nous rappellent ce qui est important pour nous, nous motivent, nous évitent de retomber dans les mêmes pièges, ou simplement nous font du bien. Les afficher nous permet de les avoir sous les yeux quand on en a besoin mais peut aussi générer de belles discussions avec les personnes qui nous rendent visite.

Initiez un ‘mur de mantras’ avec ceux que vous avez déjà ou ce qui vous viennent. Des post-it de bonne taille sont un bon outil pour ça. Écrivez de façon appliquée, qui soit agréable à lire, et ajoutez quelques décorations, pourquoi pas !

Des exemples inspirants (ceux affichés dans notre bureau)  : “Dans l’urgence ralentir !”, “Don’t be good get better !”, “La valeur plus que la quantité”, “Bouger plutôt qu’attendre que les choses bougent !”.

Et pourquoi pas : “J’ai construit un mur de mantras avec mon équipe, ça a été un moment fort avec de beaux échanges !”


9. Essayez la technique du Pomodoro

Les neurosciences nous le disent : le cerveau est capable de donner son plein potentiel pendant 25’ ! Au-delà, efficacité et concentration diminuent : il faut s’oxygéner. Pas de panique, la technique du pomodoro (tomate en italien) permet de développer son efficacité à partir de ce constat. Mode d’emploi : 

  • Décidez ce que vous allez faire et coupez-vous des interruptions
  • Démarrez un minuteur de 25’ et concentrez-vous pendant cette période sur votre tâche
  • Prenez 5’ de pause avant de recommencer
  • Tous les 4 cycles, prendre une pause plus longue 25’.

Des exemples inspirants : “J’ai fait une matinée en pomodoro pour dépiler”, “On s’est alignés en pomodoro avec un collègue : on sait quand on peut se parler sans s’interrompre”, “Je l’utilise quand un sujet est difficile, qui demande beaucoup de concentration / de créativité”.

Et pourquoi pas : “J’ai proposé à toute mon équipe de travailler en pomodoro, ça a été super productif et bizarrement on s’est plus parlé !”, “Chaque vendredi, je ne prends pas de rendez-vous, et je travaille en pomodoro. Je dépile tous mes sujets de manière incroyable.”


10. Et surtout . . .

… Faites-vous plaisir ! Cultiver cette notion de plaisir en tout, se diriger vers ce qui nous en procure, se poser les bonnes questions quand il n’y en a pas ou plus…  Le plaisir est une véritable boussole dans la vie.

Et puis, s’il est présent tout au long de cette année, ne direz-vous pas qu’elle aura été bonne ?

Des exemples inspirants : “Se demander comment introduire du plaisir lors de cet évènement à venir auquel je vais à reculons …”, “Se demander le matin quels petits ou grands plaisirs aller chercher dans la journée à venir”, “Prioriser une tâche juste parce que ça me/nous fait plaisir de la faire maintenant”.

Et pourquoi pas : “Introduire le plaisir comme un paramètre important dans toutes nos décisions”, “Démarrer l’année avec l’objectif prioritaire de se faire plaisir !”.